DIrk Braeckman les.artiste.2022 Lart dans les chapelles. Art contemporain et patrimoine en Bretagne

¬ S.E.-N.H.S.-22, 2022, tirage jet d’encre sur papier Japon sur panneau, 90 x 60 cm chacun. ADAGP, Paris 2022.
L'art dans les chapelles, 2022
Photo : Aurélien Mole

Dirk Braeckman

À première vue, Dirk Braeckman photographie le plus simplement du monde, ce qui l'entoure, au 35mm, souvent frontalement et à hauteur d'yeux. Ses images ne sont pourtant jamais une représentation directe de la réalité. Dirk Braeckman prélève, élimine, distord, sculpte tout ce qu'il voit.
La sensualité de ce monde inerte renvoie à la tactilité du tirage photographique lui-même, magnifiée par un papier mat et un raffinement extrême des nuances de gris. Toutes les nuances de gris. Gris perle, gris charbon, gris argent, gris lézard, gris platinium, gris phœnix, gris ardoise, gris Lisbonne, gris horloge, gris lune... la palette infinie du monochrome.
Formé à l’Académie royale des beaux-arts de Gand à la peinture autant qu’à la photographie, Dirk Braeckman donne vie à ses images dans la chambre noire. Là, parfois des années après la prise de vue, il retravaille la matière même du négatif puis du tirage, éclaircissant ou obscurcissant certaines parties de l’image, rephotographiant souvent ses propres tirages ou ses « images d’images » prises dans les magazines ou sur internet.
Les négatifs et les tirages ainsi accumulés deviennent la matière première de son œuvre. Une mine dans laquelle il peut tailler à l’infini. Tirage après tirage, cet épuisement de l’image par l’image finit par faire basculer le travail de Dirk Braeckman du côté du geste performé plus que de l’enregistrement du réel. 
Dirk Braeckman cite parfois le livre de Luc Sante Evidence (1992), cette collection d'images prises par la police de New-York au début du siècle dernier.
Les photographies de Dirk Braeckman s'apparentent à ces scènes de crimes, trop vides, sans mobile apparent, où tout devient indice.
Le sujet n'est plus que prétexte à une réflexion sur la représentation en photographie. Ou comment, par l'image, traduire le mystère de sa propre présence au monde. Dirk Braeckman se voit voir. Comme une conscience qui se retourne sur elle-même.
- Diane Dufour

Dirk Braeckman est né en 1958. Il vit et travaille à Waarschoot et Gand. Il est représenté par les galeries Zeno X Gallery (Anvers), Galerie Thomas Fisher (Berlin) et Grimm Gallery (New York).
dirkbraeckman.be

Chapelle Sainte-Noyale, Noyal-Pontivy

les.artiste.2022 Chapelle Sainte-Noyale, Noyal-Pontivy

Dans ce calme vallon où sainte Noyale finit ses jours, se dresse une imposante chapelle. Elle est accompagnée dans son enclos d’un oratoire dédié à saint Jean et d’un calvaire. Construite au XVe s., elle fut augmentée d’une sacristie au début du XVIIIe s. et d’un curieux clocher à lanternons. Des retables de type lavallois ornent le chœur et les transepts. Les lambris du XVIIe s. sont décorés d’un ensemble de peintures aux motifs architecturaux et décoratifs en trompe-l’œil empruntés au style du Grand Siècle.


Coordonnées GPS : 48.0829, -2.9015