Isabelle Ferreira les.artistes.2019 Lart dans les chapelles. Art contemporain et patrimoine en Bretagne

Isabelle Ferreira, chapelle Saint-Adrien, Saint-Barthélémy
L'art dans les chapelles, 2019 © Adagp, Paris 2019
Photo : Aurélien Mole
Apo, 2019, pastel sur fragment de chêne, granit poli du Zimbabwe, feutrine, peinture
acrylique sur papiers déchirés,
laine bouillie, planches de médium teinté et CP, tissu japonais, pâte à modeler,
dimensions variables.
Zeugma #3, 2018, acrylique sur bois et agrafes, 15 x 8 x 1 cm.
Zeugma #5, 2018, acrylique sur bois et agrafes, 20 x 8 x 1 cm.
Zeugma #15, 2018, acrylique sur bois et agrafes, 17 x 8 x 1 cm.
Zeugma #21, 2018, acrylique sur bois et agrafes, 15 x 8 x 1 cm.

Isabelle Ferreira


La production artistique d’Isabelle Ferreira
s’articule sur l’histoire et la pratique de disciplines
traditionnellement séparées que sont la peinture
et la sculpture, toutes deux mises en relation avec
l’architecture. Elle met en oeuvre un engagement
interdisciplinaire au moyen d’une pratique où
les arts de la combinaison, de la couleur et de
la mesure interagissent. Une complémentarité
qu’elle met à profit au sein d’unités picturales aux
principes minimaux et modulables. […]
À travers ses paysages abstraits, elle architecture
une mise en résonance entre le volume et la
surface. Héritière de mouvements historiques
comme le Bauhaus et le minimalisme, deux
courants qui ont compris le matériau et la couleur
de manière à la fois empirique et sensible, elle
poursuit en filigrane une ligne directrice, celle
d’étirer la peinture vers la sculpture et de sortir du
cadre pour dialoguer librement avec l’espace.
Julie Crenn, Extraits du texte « Unités picturales ».

Isabelle Ferreira est née en 1972, elle vit et travaille à Paris.
Elle est représentée par la galerie Maubert, Paris.
isabelleferreira.com

Chapelle Saint-Adrien, Saint-Barthelemy

les.artistes.2019 Chapelle Saint-Adrien, Saint-Barthelemy

Classé monument historique depuis 1932, cet édifice du XVe s, possède une forte unité de construction. Bâtie sur un plan en croix latine et de style gothique, cette chapelle se trouve probablement à un  emplacement d’un ancien lieu de culte. Saint-Adrien présente des spécificités architecturales telles qu’un autel réalisé en granit et non en bois comme il était d’usage alors. Son sol dallé épouse la pente, montant vers le chœur où se trouvent deux panneaux de lambris peints représentant le martyre d’Adrien, soldat  romain converti.


Coordonnées GPS : 47.9125, -3.07583